CODEP 22, au centre social du Point du Jour

23 mars 2017

Le CODEP 22  s’est réuni le 27 février dernier, au Centre Social du Point-du-Jour, à Saint-Brieuc, dans les Côtes d’Armor.

Trente personnes bénévoles et professionnels ont participé à cette rencontre ; bénévoles représentant les CS de Plérin, du Plateau, de la Croix-St-Lambert et du Point-du-Jour.

 

Le thème de ce CODEP était « Le projet fédéral de la F.C.S.B » autour d’un temps ludique et convivial, animé par Jean DAVOUST.

« Après une présentation des orientations et des objectifs à atteindre par la Fédération pour la période 2017 / 2023, les bénévoles ont été invités par équipe, à replacer sur un tableau, des actions correspondant aux objectifs présentés précédemment. C’est dans une ambiance conviviale que chacun a pu alors s’exprimer. »

S’ en est suivi un agréable repas avec des tartes aux légumes préparées le matin en atelier cuisine par les bénévoles du Point-du-Jour  et de fameux desserts apportés par les bénévoles des centres voisins.

Rendez vous au prochain CODEP qui se déroulera sur la journée du jeudi 6 juillet 2017? au CS de Lannion.

Article rédigé par Annie bénévole à l’association Energie Ouest


Réflexion sur la jeunesse : des rencontres bilan / perspectives Nord et Sud Finistère

14 mars 2017

Pour la 3ème année consécutive, la FCSB co-anime avec la CAF 29, la promotion du dispositif « On s’lance » sur le département. Les rencontres territoriales, initiées en 2015 et 2016, ont permis de rassembler plus de 400 participants (élus et professionnels) autour de la question de la place et de la prise en compte des initiatives jeunes sur les territoires. Parallèlement, la FCSB a coordonné (en partenariat avec les réseaux des MJC, des ULAMIR et des associations Familles Rurales) les rencontres départementales jeunesse qui se sont déroulées sur Briec, en 2015 et 2016. A chaque édition, entre 200 et 250 élus, responsables associatifs et professionnels ont affiné leur réflexion en matière d’accompagnement de projet de jeunes (référence aux conférences de Joëlle Bordet et Vincenzo Cichelli). Ces temps forts ont aussi été des temps de rencontres et d’échanges avec des jeunes par le biais d’ateliers témoignage / présentation de projets.

En mars 2017, 2 rencontres ont été proposées aux professionnels jeunesse pour faire un point sur le dispositif « On s’lance » et pour établir ensemble un bilan des rencontres « les jeunes tous acteurs » de Briec.

Rencontre Nord Finistère à la CC du pays de Lesneven et de la côte des légendes

 

On S’lance :

« Ce dispositif est très intéressant, d’une part, car il soutient les initiatives des jeunes (17 projets accompagnés sur le pays de Landerneau), d’autre part, car il favorise la rencontre élus / professionnels / jeunes localement »

Chaque territoire gère à sa manière l’enveloppe « On s’lance » en respectant bien évidemment les critères d’attribution de l’aide et en rencontrant systématiquement les jeunes.

« Les élus apprécient ce temps de rencontre et les jeunes sont vraiment valorisés »

Quelques points d’amélioration ont été discutés :

– la demande que ce dispositif soit également ouvert aux projets de départ, de séjours des jeunes,

– la nécessité de communiquer plus largement (les parents, le tissu associatif local),

– le partenariat à établir avec les collèges, les lycées.

Les rencontres jeunesse de Briec :

« Les 2 temps de conférence animés par J.Bordet en 2015 et V.Cichelli en 2016 étaient très instructifs et accessibles à tous ».

« Il faut maintenir les temps d’échanges témoignages des jeunes l’après-midi. C’est juste un peu frustrant de ne pouvoir participer qu’à un atelier »

Le format de la journée (alternance de temps pléniers et de travaux en groupes), la qualité d’accueil du site (l’Arthémuse) et de l’équipe du CAP Glazik, la proximité du collège pour la restauration : Tous ces points positifs ont été unanimement relevés.

La 3ème édition se déroulera en novembre 2017. Pour tenir compte des retours des participants, le collectif organisateur travaille actuellement sur quelques points d’amélioration: la possibilité de découvrir au cours de la journée, plusieurs projets de jeunes, initiatives d’élus ou de professionnels ou encore la mise en place de temps d’échanges entre pairs. La conférence du matin et les ateliers de l’après-midi resteront bien évidemment 2 temps forts de la journée.

Les suites par territoire :

« Il est essentiel de poursuivre les réflexions localement par commune, par communautés de communes ou par pays… »

Plusieurs propositions ont été suggérées:

* Des réunions de présentation, de promotion du dispositif On S’lance.

* Des temps de témoignages, de valorisation de projets menés par les jeunes.

* Des rencontre élus et / ou professionnels thématiques.

* Des débats, des temps de formation avec intervenants extérieurs.

« Il faut poursuivre et multiplier toutes ces initiatives. Les commissions « On s’lance » avec les jeunes, les journées départementales de Briec, les soirées débats animées par Joëlle Bordet avec les acteurs locaux…., toutes ces initiatives participent à la modification des représentations des adultes sur la jeunesse d’aujourd’hui et à donner du sens aux politiques jeunesses territoriales».


Dans une Société en Mutation, Quel avenir pour les modèles économiques des centres sociaux ?

23 février 2017

 

 

Le modèle économique des centres sociaux repose aujourd’hui à 85 % sur des financements publics. Cependant, les diminutions des subventions dans un contexte de réorganisations territoriales et de contraintes budgétaires, nous incitent à réfléchir sérieusement à l’évolution de notre modèle économique.

Quelles sont les mutations auxquelles nous sommes actuellement confrontées et qui nous amènent à vouloir faire évoluer notre modèle économique ? Les centres sociaux peuvent-ils imaginer d’autres formes de ressources en s’appuyant notamment sur des enjeux de développement local en lien avec les besoins des habitants ?

Actuellement, des centres sociaux expérimentent de nouveaux projets : financement participatif, économie collaborative, économie circulaire, … ou tissent de nouvelles alliances : partenariat avec les entreprises, centrale d’achats, … Comment vivent-ils ces mutations au niveau de leur centre social ? Comment analysent-ils ces changements ? Comment y réagissent-ils ?

L’objectif de cette rencontre inter-régionale est de présenter un certain nombre de pistes et d’échanger, à partir d’exemples concrets, sur les évolutions possibles de nos modèles économiques.

Samedi 25 mars 2017 à partir de 9h00 au Centre Social Carrefour 18 à Rennes

« Journée inter-régionale sur l’évolution du projet économique des centres sociaux »

Organisée par la Fédération des Centres Sociaux de France, les Fédérations des Pays de Loire et la Fédération des Centres Sociaux de Bretagne.
Inscriptions auprès :
d’Emilie TORTELLIER, FCSB,
emilie.tortellier@centres-sociaux-bretagne.fr

Les professionnels du réseau en réflexion sur l’axe jeunesse du projet fédéral

31 janvier 2017

journee-regionale-animation-jeunesse-1-600x338

Dans le cadre du renouvellement du projet fédéral de la Fédération, un temps de concertation régional sur l’axe jeunesse du projet et ses déclinaisons était proposé le vendredi 20 janvier à Lorient. 24 professionnels (directeurs, animateurs, coordonnateurs) de l’ensemble de la région (Fougères, Locmaria-Plouzané, Louvigné du désert, Rennes Villejean, Lorient, Caden , Guer, Plouzané, Briec, Châteaulin, Quimper, Morlaix) ont participé à cette journée au Centre Social du Polygone.

Au cours des 4 dernières années, plusieurs actions sur la jeunesse ont été réalisées par notre réseau, associant des professionnels, des bénévoles et des partenaires : groupes métiers jeunesse, recherche-action, journées thématiques, dispositif Juniors-association, relais agrément service civique, etc… Après une présentation de l’axe jeunesse de l’avant-projet fédéral et avant de rédiger ce document, les professionnels ont été invités à échanger en groupes aux éléments à prendre en compte pour finaliser ce travail.

Les participants en accord avec les principes généraux suivants:

  • Le terme jeunesse doit s’entendre au pluriel, dans toute sa diversité (âge, sexe, origines…)
  • La jeunesse doit être vue comme une richesse réelle pour l’ensemble d’un territoire, plutôt que comme une jeunesse « menace » souvent stigmatisée.
  • La prise d’initiatives et de responsabilités, la participation des jeunes à la vie locale, le développement de leur pouvoir d’agir sont vecteur d’épanouissement individuel et collectif et au cœur des projets éducatifs des centres sociaux.
  • Une politique jeunesse doit être co-construite avec l’ensemble des acteurs d’un territoire.
  • Définir le rôle et la place de chaque acteur permet de se reconnaître et de développer les conditions d’une éducation partagée.

Des idées et des échanges pour clarifier, étoffer la fiche jeunesse du projet fédéral :

« Même si de nombreux centres sociaux s’interrogent sur la place et l’accompagnement des jeunes de 16 / 30 ans, il est essentiel de rappeler dans le projet fédéral que nos réflexion, nos actions concernent bien toutes les tranches d’âges…. »

– «  Il faut également mettre en avant les spécificités d’un centre social en matière de jeunesse : la dimension intergénérationnelle de nos projets… ; la vocation d’animation globale d’un centre social qui nous amène à pouvoir accompagner des jeunes sur des thématiques diversifiées (logement, mobilité, santé, insertion professionnelle etc…) ; la transversalité de notre fonctionnement, de notre organisation qui favorise le lien entre les différents secteurs d’un centre social ».

 Des perspectives  pour les professionnels de la jeunesse :

Un rapide tour de table en fin de journée a permis de faire ressortir les éléments suivants :

  • Ce temps de réflexion a permis aux professionnels du réseau de s’approprier le projet fédéral et d’être associer à sa construction.
  • Les équipes jeunesse des centres sociaux de Bretagne n’ont pas assez d’occasion de rencontres et de temps de travail en commun.
  • Cette journée (« même si le format engendre de la frustration car il ne permet pas toujours d’aller au fond des choses ») a été appréciée par l’ensemble des participants. Il semble envisageable de renouveler de type de rencontre régionale.

Retour sur les JPAG 2016

19 décembre 2016

Les Journées professionnelles 2016 des centres sociaux (JPAG) se sont achevées jeudi 24 novembre à Angers sur l’intervention de Laurence Rossignol (ministre de la famille), Daniel Lenoir (directeur général de la Cnaf) et Bruno Lachenaie (Directeur de l’action sociale de la Mutualité sociale agricole). Mme Rossignol et M. Lenoir ont signé à cette occasion un accord-cadre national qui lie le Ministère de la famille et la Cnaf à la Fédération des centres sociaux de France, et sur lequel nous aurons l’occasion de revenir.

p_20161123_094014-300x169

 

Près de 600 professionnels des centres sociaux étaient présents. Les thèmes de travail, résolument tournés vers l’avenir, « Quel centre social en 2025 ? » était le slogan des journées, nous ont permit d’aborder de nouveau champs d’investigations (économie solidaire, coopération, nouvelle gouvernance, …) et techniques d’animation toujours plus participatives.

La publication d’une brochure compilant les apports les plus marquants des JPAG est prévue début 2017.

La réflexion sur le projet économique du centre social se poursuivra dans les régions à partir de l’année 2017, une rencontre interrégionale est programmée sur ce thème le samedi 25 mars 2017 au Centre Social Carrefour 18 à Rennes.


Un petit tour du côté de la MJC de Saint Brieuc pour la journée de formation service civique

8 décembre 2016

7

La journée de formation service civique s’est déroulée le jeudi 24 novembre, à la MJC du Plateau, à Saint Brieuc. Animée par Aziliz, animatrice FRMJC et Jean, délégué fédéral à la FCSB, la journée a commencé par un temps d’inclusion qui a permis d’échanger quelques regards et sourires entre participants mais aussi de découvrir les quelques SVE (Service Volontaire Européen) présents pour cette formation.

La matinée a servi à répondre aux questions des volontaires , mais aussi de se découvrir les uns et les autres en travaillant par groupes, sur la question de «  Qu’est-ce que le volontariat ? ». Tuteurs, services civiques et SVE ont été dispatchés dans six groupes, ce qui a permis à chacun de partager son expérience. Les groupes se sont rejoins pour faire un récapitulatif. Pour les uns, le volontariat
correspondait à une expérience humaine et personnelle ainsi qu’un engagement. Pour d’autres, un développement de ses capacités mais aussi de la solidarité.

L’après-midi a débuté avec un petit quiz sur les notions d’éducation populaire pour tester les connaissances des participants. Des groupes ont ensuite été mis en place pour discuter des
aspects positifs ou des difficultés rencontrées lors d’un service civique ou SVE. Enfin, les volontaires ont pu proposer leurs attentes pour les
prochaines formations qui auront lieu les : 24
janvier, 2 mars et 27 avril 2017.

 


CODEP 22

8 décembre 2016

Le lundi 5 décembre 2016, journée mondiale du bénévolat, le Centre Social Mosaik, de Plédran a accueilli le CODEP 22. La quasi-totalité des Centres Sociaux étaient présents ; ce qui représente un peu plus d’une cinquantaine de personnes.

 

Le CODEP était animé par Jean Davoust. La présentation du Centre Social associatif Mosaik a été faite par Béatrice Morous, Présidente de l’Association d’Habitants. Virginie (Référente Familles – Plédran) et Marion (secrétaire d’accueil polyvalente – Plédran) et, ont par la suite, lancé le jeu d’inclusion. Le but étant de créer une Histoire collective et imaginative :

Je suis une étoile scintillante dans la nuit, dans la constellation. L’univers que je regarde avec une chauve-souris dubitative.

– Tiens ?! Où est la Grande Ourse ?

-Dans la mer peut-être ?

-Mais, c’est quoi une Grande Ourse ?

-On voudrait bien le savoir ! demande une bénévole.

-Un arbre qui donne des fruits ?

-Non, G.O. ce n’est pas Grande Ourse.

-C’est :

Gentilles Organisatrices

Du Grand Ouest

Avec de Gros Objectifs

Après ce temps, trois groupes ont été mis en place : le premier autour de l’Association Mosaik animé par la Présidente ; un second sur l’activité Visa Sport présenté par le Centre Social Le Tremplin de Ploufragan ; et le troisième qui avait pour thème le Conseil Citoyen exposé par le Centre Social Ker Uhel de Lannion.
La soirée s’est terminée par un diaporama sur la rencontre régionale des Jardins Partagés de Douarnenez puis autour d’un repas « pâte Bolo’ » convivial avec une farandole de desserts apportés par tout le monde.

A quand le prochain CODEP ? Courant mars 2017… Peut-être à Lannion ?


LE GRV A PLOUFRAGAN : JOURNEE INTENSE !

8 décembre 2016

2016-12-06-11-49-45

 

Mardi 6 décembre 2016, s’est tenu le Groupe Régional Vieillissement, au centre social Le Tremplin, à Ploufragan. La journée, animée par Raymond Jégou, délégué régional et Paule Quéré , administratrice référente, a commencé avec la présentation d’un document de « positionnement» sur la question  du vieillissement.

Cette plateforme présente les enjeux, les atouts des centres sociaux et les objectifs qu’ils pourraient poursuivre avec la FCSB.

Ce document sera illustré par plusieurs actions menées au sein du réseau et mettront en avant les spécificités de notre engagement, notamment, la place des seniors dans la mise en oeuvre et l’élaboration de leurs projets.

Bref, un document co-construit, à usage interne ( FCSB et centres) mais aussi externe….

Il fut ensuite question des réponses apportées aux dossiers que la FCSB a réalisé dans le cadre de deux « conférences des financeurs » en Bretagne. Des réponses positives dans les deux cas, qui ont fait l’objet de nombreuses discussions au sein du groupe de travail, et qui ouvrent de belles perspectives. A noter, la montée en puissance de la réflexion sur le 35 et les pistes d’organisations départementales.

Dans la continuité, l’après-midi a débuté avec un retour sur l’action collective « cafés seniors » à laquelle ont participé 15 centres cette année (10 l’année dernière).

Rappelons-le, ils sont un lieu de débat, d’échanges mais aussi de rencontres, autour de différents thèmes comme l’habitat, la mobilité et l’isolement par exemple. Enfin, la journée s’est achevée par « Les bons tuyaux » : un outil déjà opérationnel mais que chacun peut continuer à remplir pour partager les noms des intervenants qui ont proposé des ateliers, spectacles ou interventions réussies. Outil bientôt disponible pour l’ensemble du réseau dans la Boite à Outils sur le site fédéral.
Un grand merci au centre social Le Tremplin pour son accueil !

Prochaine rencontre du GRV : vendredi 3 mars 2017, à Ploufragan.

 

2016-12-06-11-49-54


La Vie ChatÔ à Paimpol çà donne des ailes !!

14 octobre 2016

Un week-end sous les couleurs du centre social.

illustration du projet social

Mise en scène du projet social de Paimpol

Les 8 et 9 octobre ont été l’occasion d’ouvrir officiellement le début du collectage de la parole des habitants de Paimpol pour l’écriture du futur contrat de projet 2017/2021.
Le samedi soir nous souhaitions remercier les bénévoles de l’investissement dont ils font œuvre depuis des années.

Une pensée nous accompagne, celle du renouvellement du contrat de projet. Et cette question qui s’ajoute, comment profiter de cette présence pour commencer ce travail ?

Avec l’aide des Bigoudènes Célestes, association culturelle nouvellement arrivée sur le territoire, nous avons concocté une surprise :
L’équipe s’est mise en scène avec des sketches comédico-stimulant pour présentationnez les z’humeurs de secteur, enfance, jeunesse et famille.

illustration du projet social

Mise en scène du projet social de Paimpol

Notre comédienne des Bigoudènes a pris le relais pour des jeux d’inter-connaissances en les amenant discrètement au Speed Dating qui les attendait.

En effet, avant de rejoindre le buffet ou se préparait l’apéro dînatoire, disposés par table les bénévoles se sont retrouvés pour donner leur point de vue sur une vingtaine de questions en correspondance avec des thèmes aussi variés que la famille c’est qui, c’est où, c’est quand ? ou encore des questions sur l’emploi, le vie dans les quartiers sans oublier le centre social, maison des habitants ?

Témoignage du livre d’or :

« Bravo pour cette belle initiative de réunir les uns et les autres, de collecter les avis et de travailler ensemble. » Monique

dsc_0309

Mise en scène du projet social de Paimpol

« Inattendue et captivante, cette présentation situe le centre social au coeur de la cité. » Maud
« Le ChatÔ où l’on peut construire ses rêves. » Michèle
« Une équipe heureuse et à l’écoute, bravo » Annick
« Un fabuleux week-end rempli de générosité, de belles rencontres et des échanges constructifs » Mélanie
« Très belle animation et questionnaire riche et stimulant, quant au buffet, quel régal. »

dsc_0280

Mise en scène du projet social de Paimpol

Résultat de ce travail : de la matière pour exploiter un début de piste et encore plus merveilleux, des bénévoles qui souhaitent prolonger l’aventure en réfléchissant plus en profondeur sur le devenir de leur ChatÔ.

Le Lendemain matin, un conte prolongeait notre attention aux familles et l’après-midi un atelier d’expression radiophonique a donné naissance au premier jingle du centre social.

Une aventure qui s’annonce sous de bons auspices.

 

 

 

dscn0346

Mise en scène du projet social de Paimpol

dscn0355

Mise en scène du projet social de Paimpol

dscn0364

Mise en scène du projet social de Paimpol

dscn0367

Mise en scène du projet social de Paimpol

dscn0375

Mise en scène du projet social de Paimpol

illustration du projet social

Mise en scène du projet social de Paimpol


3ème édition de la rencontre régionale des Jardins Partagés des Centres Sociaux Bretons. Un succès… avec soleil, averse et kouing aman !

30 septembre 2016

8h ! Les premiers bénévoles de la Maison Solidaire de Kermarron arrivent … « ça gaze… en forme… bien dormi… bon Tugdual, on commence par quoi ? »

140 jardiniers, provenant de 17 centres sociaux de Bretagne, sont attendus pour comme chaque année un dimanche de septembre pour échanger, partager leurs expériences, leurs connaissances, leurs manières de faire… et surtout leurs trucs et astuces. Petite nouveauté pour 2016 : plusieurs centres ont prévenu qu’ils participeraient à cette journée en tant que visiteurs, avec l’intention de développer ce type de projet dans les temps à venir.

« Installons tables et chaises pour réaliser 3 espaces ressources (créer… animer… gérer un jardin partagé), car les Brestois sont partants pour co-animer un atelier d’échanges d’expériences sur ces sujets »

9h ! « Hop hop hop ! On prend un jus… le perco est prêt. Que reste t-il à faire ? Aller chercher les kouing Aman pour l’accueil… c’est quand même la spécialité locale ! Installer le fléchage… Faire les essais de vidéo projection… »

Nous venons d’apprendre que Ouest-France, Le télégramme et FR3 Bretagne allaient passer la journée avec nous… et ce fût le cas. Quelques messages pour annoncer un peu de retard.

10h ! « On est pas mal, non ? ». Encore quelques préparatifs : les affiches pour les stands, l’installation d’un espace vaisselle partagée. Préparation de la grainothèque avec « sur un air de terre » de Pont l’abbé. Les premiers jardiniers arrivent : Pose des panneaux photos de Briec ; Montage du stand de la serre partagée du Relecq-Kerhuon…

11h ! Rosporden, la presqu’île de Crozon, les centres brestois, Lesneven, Plougastel…puis l’Escale Brizeux de Lorient. Le parking se rempli de fourgons. Puis le car des Côtes d’Armor avec une trentaine de Briochains et de Plérinois.

2h !

Apéro accompagné par la Fanfare de Kermarron, mot d’accueil de Cathy, de la Maison Solidaire, préparation du buffet partagé avec Chantal et son équipe ! « Ah ! J’ai bien reçu quelques gouttes ? Et toi ?… Tu crois ? Là je crois que c’est pour nous… Tous à l’abri !! Ah on est un peu serré mais bon ça crèe des liens quoi ! »

Et bien, comment reconnait-on le professionnalisme d’une Fanfare ? Ce sont les seuls à ne pas s’abriter et à continuer à jouer. Chapeau !

13h ! Quelques tables et bancs à essuyer et place au repas partagé. Une vaisselle sous un air d’accordéon. « Et oui ! On redémarre dans 5mn… »

14h ! « Pour cette après-midi, vous avez le choix entre une animation découverte de la permaculture proposée par Marie ou une visite guidée des jardins partagés de Kermarron ».

Si certains pensaient pouvoir faire une petite sieste pendant la présentation du diaporama de Marie… raté car ! « Très intéressant ce sujet … les explications étaient très claires … et les questions aussi ! ».

15 ! Il était prévu de relancer les ateliers ressources du matin… mais les participants, incités par le soleil ont préféré continuer à échanger, ici ou là, au milieu des parcelles de Kermarron. « Mais que se passe t-il la-bas ? … y a un attroupement… faut aller voir, il paraît qu’ils font des lasagnes… des quoi ? … oui des lasagnes, t’as bien compris ! »

16h ! Retour aux barnums. Tombola gratuite au stand du Relecq-kerhuon. Remise par les jardiniers des Côtes d’Armor d’un Monsieur Patate à chaque centre social. Et résultats du concours de « Jardinières décalées ».

« Un grand merci à toute l’équipe de Kermarron, une petite pensée pour le centre social La Balise de Concarneau et bon retour à tous »

Photo 161405


Aller à la barre d’outils