Les blogs déménagent !

29 mai 2018

Le nouveau site de la FCSB est enfin en ligne ! Nous avons décidé de rassembler les blogs et le site sous une seule même adresse web. Pour retrouver toutes nos actualités, rendez-vous sur la page d’accueil, après la carte interactive et l’agenda : https://centres-sociaux-bretagne.fr/


Une COM pour les Côtes d’Armor ! Mais quel est son rôle ?

23 janvier 2018

 

commission côtes d'armor

Suite à l’Assemblée Générale du 13 mai 2017, le nouveau conseil d’administration a proposé à Michel LE ROY (président d’Anim’action sud de la Croix St Lambert et administrateur de la FCSB) d’être vice-président de la Fédération pour les Côtes d’Armor. Avec le soutien du délégué (Jean DAVOUST), l’objectif est de créer une instance départementale de proximité (la COM 22) qui sera le lien entre le CA de la FCSB et les centres sociaux du département.

Quelles sont les missions des commission (COM) de la FCSB ?

Les commissions sont là pour réfléchir collectivement à la mise en œuvre sur le département du projet fédéral ; projet écrit par l’ensemble des centres sociaux de la FCSB et validé à l’AG du 13 mai 2017. Elles sont un lieu d’information, d’expression et de partage des préoccupations des centres sociaux du département. Elles sont également un espace de réflexion stratégique pour travailler avec les partenaires des centres sociaux.

Quelle est la différence entre la COM 22 et le CODEP 22 ?

  • Les CODEP (organisés environ 2 fois / an) sont des temps d’information, de rencontre et d’interconnaissance entre bénévoles et salariés des centres sociaux du département, de partage et d’analyse d’expériences, de pratiques.
  • Les COM sont des instances de proximité entre la FCSB (fédération régionale) et les centres sociaux. Il existe une COM sur chaque département. Elles sont constituées des administrateurs (du département) et du conseil d’administration de la fédération régionale. Avec le soutien du délégué (Jean DAVOUST), l’objectif est de créer une instance départementale de proximité (la COM 22) qui sera le lien entre le CA de la FCSB et les centres sociaux du département. Les administrateurs doivent restés majoritaires, cependant, pour lancer la dynamique dans les Côtes d’Armor, il est convenu que cette contrainte soit levée pour une expérimentation de 2 ans.
    Les COM ne sont décisionnaires : elles font des propositions au Bureau ou au Conseil d’Administration fédéral, instance politique.

Les thèmes abordés lors de la seconde réunion de la COM 22 !

23 janvier 2018

Mise en place en novembre dernier au Centre Social de la Croix St Lambert, la COM 22 s’est réunie pour la seconde fois lundi 15 janvier dernier au Centre Social Mosaïk de Plédran et a abordé, à cette occasion, différents sujets. Le premier concernant le chantier « vieillir en citoyen ».

La FSCB travaille sur le chantier Vieillissement depuis 4 ans. Il y a 3 ans, 6 centres sociaux étaient mobilisés sur cette thématique. Aujourd’hui, ce sont 40 centres sociaux de Bretagne mobilisés sur des actions « Vieillir en citoyen ». Une prochaine réunion va permettre d’échanger sur une réponse à l’appel à candidature de la Conférence des Financeurs 22.

L’atelier du 5 Bis travaille actuellement sur un projet de Café Séniors et le centre social Mosaik de Plédran met en place des ateliers équilibre et un projet autour de la mémoire…

Ensuite, les participant ont travaillé sur la préparation du prochain CODEP 22. Programmé le jeudi 5 avril 2018 de 18h30 à 20h30 au Centre Social du Plateau, les participants ont décidé de retenir 2 thématiques sur lesquelles ils aimeraient travailler : « bien vieillir en citoyen » et « la mixité des âges, les actions intergénérationnelles ».

Pour clôturer la COM, les participants ont ensuite évoqué l’accueil de l’Assemblée Générale de la FCSB le samedi 26 mai prochain. Les 4 départements accueillent à tour de rôle l’AG de la FCSB. En 2017, c’est le 35 qui a accueilli l’AG et les 20 ans de la FCSB. C’est donc aux centres sociaux des Côtes d’Armor d’accueillir, en 2018, ce temps fort de la vie fédérale.

Le lieu reste à confirmer mais nous pouvons déjà annoncer que la COM 22 a travaillé sur le déroulé de la journée. La matinée sera consacrée à l’Assemblée Générale et l’après-midi à une animation qui devrait favoriser la rencontre, les échanges. Un indice ?

 « Le 26 mai prochain, ce sera la journée mondiale du jeu »

Les échanges se sont poursuivis autour de pizzas et galettes préparées par le centre social de Plédran. Ce qui a permis d’entourer Michel LEROY des 2 reines de la soirée, à savoir Annette et Jeannette.

Prochaine COM 22 lundi 23 avril  à 18h au CS du Point du Jour


Les 12èmes Rencontres Régionales des Juniors Associations à Plouezec

9 novembre 2017

Les 12èmes rencontres régionales des juniors associations se sont tenues à Plouezec dans les Côtes d’Armor, les 30 et 31 octobre 2017. Une centaine de jeunes et d’accompagnateurs ont participé activement à ce rassemblement, les 4 départements bretons étaient représentés.
Ces rencontres régionales favorisent l’échange et l’interconnaissance des membres du réseau des juniors associations (JA). Les jeunes présentent leurs projets, leurs réalisations. Les thèmes abordés par les JA sont variés : musique, jeux, loisirs, écologie, voyage, cinéma, …
Une centaine de juniors associations sont habilités en Bretagne, le réseau est animé par 3 fédérations : la Fédération des MJC, la Ligue de l’Enseignement et la Fédération des Centres Sociaux.
Les prochaines rencontres régionales auront lieu dans le Morbihan en octobre 2018.


3ème journée jeunesse de Briec , c’est le 18 novembre !

20 octobre 2017

Proposée à l’initiative de la CAF du Finistère, cette journée est coordonnée par la Fédération des Centres Sociaux en partenariat avec un collectif constitué par la Caf, Familles Rurales, la FRMJC , l’Ubapar et le Centre Social Cap Glazik

  « Les jeunes citoyens d’aujourd’hui et de demain » , peut-on rêver d’un meilleur mot d’ordre pour notre Fédération ? 

 

Une journée où jeunes, élus et professionnels vont se rencontrer et débattre …. avec la participation d’une « pointure » des questions de jeunesse : le sociologue Ollivier Galland (débat animé par Laurence Davoust).

Inscription en ligne 

ou par mail : emilie.tortellier@centres-sociaux-bretagne.fr  

 


CODEP 22, au centre social du Point du Jour

23 mars 2017

Le CODEP 22  s’est réuni le 27 février dernier, au Centre Social du Point-du-Jour, à Saint-Brieuc, dans les Côtes d’Armor.

Trente personnes bénévoles et professionnels ont participé à cette rencontre ; bénévoles représentant les CS de Plérin, du Plateau, de la Croix-St-Lambert et du Point-du-Jour.

 

Le thème de ce CODEP était « Le projet fédéral de la F.C.S.B » autour d’un temps ludique et convivial, animé par Jean DAVOUST.

« Après une présentation des orientations et des objectifs à atteindre par la Fédération pour la période 2017 / 2023, les bénévoles ont été invités par équipe, à replacer sur un tableau, des actions correspondant aux objectifs présentés précédemment. C’est dans une ambiance conviviale que chacun a pu alors s’exprimer. »

S’ en est suivi un agréable repas avec des tartes aux légumes préparées le matin en atelier cuisine par les bénévoles du Point-du-Jour  et de fameux desserts apportés par les bénévoles des centres voisins.

Rendez vous au prochain CODEP qui se déroulera sur la journée du jeudi 6 juillet 2017? au CS de Lannion.

Article rédigé par Annie bénévole à l’association Energie Ouest


Réflexion sur la jeunesse : des rencontres bilan / perspectives Nord et Sud Finistère

14 mars 2017

Pour la 3ème année consécutive, la FCSB co-anime avec la CAF 29, la promotion du dispositif « On s’lance » sur le département. Les rencontres territoriales, initiées en 2015 et 2016, ont permis de rassembler plus de 400 participants (élus et professionnels) autour de la question de la place et de la prise en compte des initiatives jeunes sur les territoires. Parallèlement, la FCSB a coordonné (en partenariat avec les réseaux des MJC, des ULAMIR et des associations Familles Rurales) les rencontres départementales jeunesse qui se sont déroulées sur Briec, en 2015 et 2016. A chaque édition, entre 200 et 250 élus, responsables associatifs et professionnels ont affiné leur réflexion en matière d’accompagnement de projet de jeunes (référence aux conférences de Joëlle Bordet et Vincenzo Cichelli). Ces temps forts ont aussi été des temps de rencontres et d’échanges avec des jeunes par le biais d’ateliers témoignage / présentation de projets.

En mars 2017, 2 rencontres ont été proposées aux professionnels jeunesse pour faire un point sur le dispositif « On s’lance » et pour établir ensemble un bilan des rencontres « les jeunes tous acteurs » de Briec.

Rencontre Nord Finistère à la CC du pays de Lesneven et de la côte des légendes

 

On S’lance :

« Ce dispositif est très intéressant, d’une part, car il soutient les initiatives des jeunes (17 projets accompagnés sur le pays de Landerneau), d’autre part, car il favorise la rencontre élus / professionnels / jeunes localement »

Chaque territoire gère à sa manière l’enveloppe « On s’lance » en respectant bien évidemment les critères d’attribution de l’aide et en rencontrant systématiquement les jeunes.

« Les élus apprécient ce temps de rencontre et les jeunes sont vraiment valorisés »

Quelques points d’amélioration ont été discutés :

– la demande que ce dispositif soit également ouvert aux projets de départ, de séjours des jeunes,

– la nécessité de communiquer plus largement (les parents, le tissu associatif local),

– le partenariat à établir avec les collèges, les lycées.

Les rencontres jeunesse de Briec :

« Les 2 temps de conférence animés par J.Bordet en 2015 et V.Cichelli en 2016 étaient très instructifs et accessibles à tous ».

« Il faut maintenir les temps d’échanges témoignages des jeunes l’après-midi. C’est juste un peu frustrant de ne pouvoir participer qu’à un atelier »

Le format de la journée (alternance de temps pléniers et de travaux en groupes), la qualité d’accueil du site (l’Arthémuse) et de l’équipe du CAP Glazik, la proximité du collège pour la restauration : Tous ces points positifs ont été unanimement relevés.

La 3ème édition se déroulera en novembre 2017. Pour tenir compte des retours des participants, le collectif organisateur travaille actuellement sur quelques points d’amélioration: la possibilité de découvrir au cours de la journée, plusieurs projets de jeunes, initiatives d’élus ou de professionnels ou encore la mise en place de temps d’échanges entre pairs. La conférence du matin et les ateliers de l’après-midi resteront bien évidemment 2 temps forts de la journée.

Les suites par territoire :

« Il est essentiel de poursuivre les réflexions localement par commune, par communautés de communes ou par pays… »

Plusieurs propositions ont été suggérées:

* Des réunions de présentation, de promotion du dispositif On S’lance.

* Des temps de témoignages, de valorisation de projets menés par les jeunes.

* Des rencontre élus et / ou professionnels thématiques.

* Des débats, des temps de formation avec intervenants extérieurs.

« Il faut poursuivre et multiplier toutes ces initiatives. Les commissions « On s’lance » avec les jeunes, les journées départementales de Briec, les soirées débats animées par Joëlle Bordet avec les acteurs locaux…., toutes ces initiatives participent à la modification des représentations des adultes sur la jeunesse d’aujourd’hui et à donner du sens aux politiques jeunesses territoriales».


Dans une Société en Mutation, Quel avenir pour les modèles économiques des centres sociaux ?

23 février 2017

 

 

Le modèle économique des centres sociaux repose aujourd’hui à 85 % sur des financements publics. Cependant, les diminutions des subventions dans un contexte de réorganisations territoriales et de contraintes budgétaires, nous incitent à réfléchir sérieusement à l’évolution de notre modèle économique.

Quelles sont les mutations auxquelles nous sommes actuellement confrontées et qui nous amènent à vouloir faire évoluer notre modèle économique ? Les centres sociaux peuvent-ils imaginer d’autres formes de ressources en s’appuyant notamment sur des enjeux de développement local en lien avec les besoins des habitants ?

Actuellement, des centres sociaux expérimentent de nouveaux projets : financement participatif, économie collaborative, économie circulaire, … ou tissent de nouvelles alliances : partenariat avec les entreprises, centrale d’achats, … Comment vivent-ils ces mutations au niveau de leur centre social ? Comment analysent-ils ces changements ? Comment y réagissent-ils ?

L’objectif de cette rencontre inter-régionale est de présenter un certain nombre de pistes et d’échanger, à partir d’exemples concrets, sur les évolutions possibles de nos modèles économiques.

Samedi 25 mars 2017 à partir de 9h00 au Centre Social Carrefour 18 à Rennes

« Journée inter-régionale sur l’évolution du projet économique des centres sociaux »

Organisée par la Fédération des Centres Sociaux de France, les Fédérations des Pays de Loire et la Fédération des Centres Sociaux de Bretagne.
Inscriptions auprès :
d’Emilie TORTELLIER, FCSB,
emilie.tortellier@centres-sociaux-bretagne.fr

Les professionnels du réseau en réflexion sur l’axe jeunesse du projet fédéral

31 janvier 2017

journee-regionale-animation-jeunesse-1-600x338

Dans le cadre du renouvellement du projet fédéral de la Fédération, un temps de concertation régional sur l’axe jeunesse du projet et ses déclinaisons était proposé le vendredi 20 janvier à Lorient. 24 professionnels (directeurs, animateurs, coordonnateurs) de l’ensemble de la région (Fougères, Locmaria-Plouzané, Louvigné du désert, Rennes Villejean, Lorient, Caden , Guer, Plouzané, Briec, Châteaulin, Quimper, Morlaix) ont participé à cette journée au Centre Social du Polygone.

Au cours des 4 dernières années, plusieurs actions sur la jeunesse ont été réalisées par notre réseau, associant des professionnels, des bénévoles et des partenaires : groupes métiers jeunesse, recherche-action, journées thématiques, dispositif Juniors-association, relais agrément service civique, etc… Après une présentation de l’axe jeunesse de l’avant-projet fédéral et avant de rédiger ce document, les professionnels ont été invités à échanger en groupes aux éléments à prendre en compte pour finaliser ce travail.

Les participants en accord avec les principes généraux suivants:

  • Le terme jeunesse doit s’entendre au pluriel, dans toute sa diversité (âge, sexe, origines…)
  • La jeunesse doit être vue comme une richesse réelle pour l’ensemble d’un territoire, plutôt que comme une jeunesse « menace » souvent stigmatisée.
  • La prise d’initiatives et de responsabilités, la participation des jeunes à la vie locale, le développement de leur pouvoir d’agir sont vecteur d’épanouissement individuel et collectif et au cœur des projets éducatifs des centres sociaux.
  • Une politique jeunesse doit être co-construite avec l’ensemble des acteurs d’un territoire.
  • Définir le rôle et la place de chaque acteur permet de se reconnaître et de développer les conditions d’une éducation partagée.

Des idées et des échanges pour clarifier, étoffer la fiche jeunesse du projet fédéral :

« Même si de nombreux centres sociaux s’interrogent sur la place et l’accompagnement des jeunes de 16 / 30 ans, il est essentiel de rappeler dans le projet fédéral que nos réflexion, nos actions concernent bien toutes les tranches d’âges…. »

– «  Il faut également mettre en avant les spécificités d’un centre social en matière de jeunesse : la dimension intergénérationnelle de nos projets… ; la vocation d’animation globale d’un centre social qui nous amène à pouvoir accompagner des jeunes sur des thématiques diversifiées (logement, mobilité, santé, insertion professionnelle etc…) ; la transversalité de notre fonctionnement, de notre organisation qui favorise le lien entre les différents secteurs d’un centre social ».

 Des perspectives  pour les professionnels de la jeunesse :

Un rapide tour de table en fin de journée a permis de faire ressortir les éléments suivants :

  • Ce temps de réflexion a permis aux professionnels du réseau de s’approprier le projet fédéral et d’être associer à sa construction.
  • Les équipes jeunesse des centres sociaux de Bretagne n’ont pas assez d’occasion de rencontres et de temps de travail en commun.
  • Cette journée (« même si le format engendre de la frustration car il ne permet pas toujours d’aller au fond des choses ») a été appréciée par l’ensemble des participants. Il semble envisageable de renouveler de type de rencontre régionale.

Retour sur les JPAG 2016

19 décembre 2016

Les Journées professionnelles 2016 des centres sociaux (JPAG) se sont achevées jeudi 24 novembre à Angers sur l’intervention de Laurence Rossignol (ministre de la famille), Daniel Lenoir (directeur général de la Cnaf) et Bruno Lachenaie (Directeur de l’action sociale de la Mutualité sociale agricole). Mme Rossignol et M. Lenoir ont signé à cette occasion un accord-cadre national qui lie le Ministère de la famille et la Cnaf à la Fédération des centres sociaux de France, et sur lequel nous aurons l’occasion de revenir.

p_20161123_094014-300x169

 

Près de 600 professionnels des centres sociaux étaient présents. Les thèmes de travail, résolument tournés vers l’avenir, « Quel centre social en 2025 ? » était le slogan des journées, nous ont permit d’aborder de nouveau champs d’investigations (économie solidaire, coopération, nouvelle gouvernance, …) et techniques d’animation toujours plus participatives.

La publication d’une brochure compilant les apports les plus marquants des JPAG est prévue début 2017.

La réflexion sur le projet économique du centre social se poursuivra dans les régions à partir de l’année 2017, une rencontre interrégionale est programmée sur ce thème le samedi 25 mars 2017 au Centre Social Carrefour 18 à Rennes.


Aller à la barre d’outils